Édito

Le petit bateau du Fidé arrive cette année au port des 10 ans. « Déjà ?? » est la question que nous avons le plus souvent entendue ces derniers mois.

Il me semble encore proche, ce moment où, entourée de plusieurs camarades de fac qui organisaient chacun.e de leur côté une projection de leur film, j’ai pensé à proposer une projection collective pendant le Mois du doc. À cette petite sélection venue de Paris VIII se sont ajoutés des films de l’école de cinéma de Cuba (EICTV) apportés par une amie ancienne élève de l’école et d’autres films trouvés par le bouche-à-oreille.

Cela s’est déroulé au Bœuf3, un squat de Curry Vavart dans le 20e arrondissement, 4 jours de novembre 2008. J’ai préparé de la soupe, ils avaient du vin et le public a allègrement rempli les – si ma mémoire est bonne – 60 places.

J’ai réalisé des affiches, flyers et programmes avec une photocopieuse. Des ami.e.s ont écrit des articles sur les films. D’autres m’ont aidée à préparer la salle, à accueillir le public, à servir au bar.

Et sans plus d’ambition que de passer cet agréable moment de partage, le projet a démarré son voyage. Petit à petit et de plus en plus chaque année, d’autres personnes ont rejoint le festival qui a été rêvé, planifié, construit, déconstruit, rêvé à nouveau, cassé, rafistolé, rêvé encore… Il nous a souvent fatigué.e.s et saoulé.e.s, mais encore plus souvent il nous a apporté de la joie, de nouvelles amitiés, des opportunités professionnelles et d’incalculables occasions d’apprentissage de tous ordres. J’aimerais remercier tous ceux qui y ont participé jusqu’à ce jour et Kareen tout particulièrement.

En 2018, nous avons un festival mûri, eux disposent d’un lieu en convention d’occupation temporaire : c’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que le Fidé recroise la route de Curry Vavart, qui nous reçoit au Shakirail.

De ce port des 10 ans, le Fidé repartira avec le strict minimum, léger comme un radeau, à travers océans, rivières et ruisseaux. Sachant que l’Utopie, c’est d’être présents là où nous sommes.

Flávia Tavares, capitaine