Édito

Avril 2018 : je franchis le portail du Shakirail en espérant y retrouver quelqu’un. Il n’est pas là. Je finis par trouver autre chose. Le festival, que je ne connaissais pas, me surprend. Le choix des films, ’atmosphère détendue, le plaisir évident des participants à être là. Du cinéma comme je l’aime.

À la fin de l’avant-dernière séance, je prends un peu de courage et je pose quelques questions. Manu me présente Flávia, qui, accroupie sous une table, écrase des citrons dans une casserole qui me paraît énorme : c’est le cocktail de clôture. « Salut, je m’appelle Marina. Je travaille en tant que programmatrice en festival et j’aimerais vous aider, si tu penses que cela pourrait être utile ». « Oui ! Voyons-nous le mois prochain, si ça te dit ».

Mon premier rendez-vous a lieu dans une cantine kurde du 10e. La phase de programmation démarre en douceur, ensuite nous accélérons le rythme, pendant que l’hiver s’installe dehors. Je réalise que nous sommes à peu près une vingtaine à visionner, soit en solo, soit par petits groupes, devant nos ordinateurs, écrans et draps blancs, chez les uns et chez les autres. Pendant les réunions plénières, nous nous retrouvons à 10-15, assis plus ou moins confortablement selon le lieu, et pendant des heures et des heures, nous regardons des documentaires. (…)*

Nous commençons ou continuons à nous connaître à travers nos débats sur les films. Nous mangeons ensemble, nous partageons de longs moments. J’aime cette dimension collective, sans contrainte. Nous bouclons la programmation un dimanche soir, après dix heures de discussion : les films deviennent des bouts de papier, soigneusement découpés selon la durée de chacun, que nous déplaçons inlassablement sur une table. Avril 2019 : au-delà du portail du Shakirail, les documentaires, les réalisatrices et les réalisateurs et l’équipe de la 11e édition du FIDÉ vous attendent. Le cinéma du réel peut être un art généreux. Venez voir et vous nous direz.

Marina Mazzotti

*Note de l’éditrice : ici, Marina faisait toute une liste de commentaires caractéristiques des séances de visionnage, mais n’allons quand même pas dévoiler tous nos secrets ! Si ça vous intrigue, l’équipe de programmation garde toujours ses portes ouvertes, rejoignez-nous à la prochaine saison !