Montage d’archives avec Jean-Gabriel Périot

Trouver des images du passé. Les placer les unes à côté des autres. Les retourner, pour voir ce qui se trouve derrière. Les observer à une autre échelle, pour mettre un détail en valeur. Faire vivre ces images aujourd’hui. Leur faire parler une autre langue, parce que sorties de leur contexte, elles peuvent raconter ce qui n’a pas encore été dit.

Pour Jean-Gabriel Périot, le montage d’archives, ce n’est pas seulement restituer des faits historiques. Avec les archives comme matière, les coutures sont visibles : difficile de dissimuler le travail de celui qui a fait l’assemblage. L’auteur se manifeste. Avec son montage, il prend parti. Souvent, pas la peine de trancher, il suffit d’interroger.

Jean-Gabriel Périot anime un atelier réalisé en partenariat avec l’INA, au Fidé 2018. Un moment pour discuter de tout plein de choses mais surtout de montage, d’archives et du Siège de Sarajevo, le sujet de son prochain projet.

Si vous voulez voir ou revoir ses réalisations, c’est par ici – c’est parlant, c’est troublant, ça ne laisse pas indifférent : https://vimeo.com/jgperiot/videos/