De shit et d’air pur

De shit et d’air pur

Marine Gautier

Un jeune banlieusard effectue son Travail d’Intérêt Général dans une ferme.

Avec un style dépouillé et brut, dont la retenue respecte la pudeur d’un personnage réticent à se dévoiler, ce film s’immisce dans le quotidien de labeur que la justice impose à ce jeune homme gouailleur, amateur de rap. Il ne s’agit pas de peindre un choc des cultures, comme le titre le suggère avec humour, mais d’utiliser le biais du déracinement pour constater l’enclavement des jeunes de banlieue. Focalisée sur Hassan, la caméra montre tout de son sujet sensible, ses bons comme ses mauvais côtés, dans un portrait rigoureux et objectif refusant tout manichéisme (tout le monde a la parole que ce soit les comparses d’Hassan ou ses éducateurs). La réalisation parvient à rendre son personnage attachant, à saisir sa complexité dans une simple esquisse, en perçant le réalisme froid de scènes hautes en couleur. (Loris)

JEUDI 11 MAI • 19H30
De shit et d’air pur
Marine Gautier
France • 2016 • 14’
VO : Fr • ST : Eng
Université Paris Diderot : www.univ-paris-diderot.fr/
gautier.marine@live.fr